Accueil Monde arabo-musulman Comment tronquer des citations du coran pour établir une fausse tolérance

Comment tronquer des citations du coran pour établir une fausse tolérance

0 Deuxième lecture
0
0
654

Et c’est reparti pour un tour de mensonges. Voilà ce que le facebookeur Isy m’a montré sur un post de « Noir et fier ». Aucune honte. Ils sont totalement dans la culture du mensonge et du déni, s’inventent une tolérance, une ouverture d’esprit dont on cherche encore les preuves. Ils en sont rendus à amputer des passages du coran pour en déformer le sens et en brandir des citations volontairement tronquées pour soutenir leur pauvre fantaisie.

Nulle contrainte en religion Coran 2:256

Pourquoi ne pas citer la citation entière au lieu de prendre une phrase sibylline qui ne veut rien dire sortie de son contexte ?

La citation entière s’étale sur deux versets afin d’en comprendre le sens :

Explication : Ceux qui mécroient sont les « gens du feu », une métaphore pour désigner l’enfer réserver aux kouffars : en d’autres termes, « nulle contrainte en religion » n’incarne absolument pas, en absolu, le contenu narratif réel de ce verset. Son sens est plutôt : ne les forcer pas à croire en Allah, ils iront de toute façon de facto en enfer. De la tolérance ? Non du sectarisme et de l’obscurantisme. Oui c’est comme ça que ça s’appelle.

La deuxième citation à gauche et au milieu est toute aussi fausse et sur-interprétée. Ce n’est absolument pas un signe d’ouverture adressée aux non-croyants mais une sourate méprisante, arrogante et autoritaire comme un bon nombre de versets péremptoires qui, sur le ton de la sentence, énumèrent ce qui arrivera à ceux qui ne croient pas en l’islam en terme très clairs : Coran 88.21-22

 

« Sauf celui qui tourne le dos et ne croit pas, alors Allah le châtiera du plus grand châtiment. » : ce ne sont que des menaces envers les non-croyants les vouant aux pires supplices au motif qu’ils n’ont pas accepté leur prétendue vérité. Ce n’est en rien une citation exprimant une quelconque tolérance mais juste une citation à nouveau obscurantiste.

Autre exemple : Coran 18 : 29


Ça fait même presque de la peine d’en arriver à ce genre de manipulations grotesques et à peine subtiles. Ici, il a juste été question de prendre la première partie de la phrase et de la brandir en exemple de tolérance du texte alors que la seconde partie n’est que condamnations haineuses et violentes à l’encontre de ceux qui refusent juste de croire.

Bref, le reste est composé de phrases absconses, volontairement tronquées pour en modifier le sens intolérant et sectaire et ainsi faire croire le contraire de ce qu’elles disent réellement dans le texte d’origine. Cela s’appelle de la manipulation.

Laisser un commentaire