Accueil Monde arabo-musulman 1887 : Des habitants de Tombouctou vendus comme esclaves au Maroc

1887 : Des habitants de Tombouctou vendus comme esclaves au Maroc

0 Deuxième lecture
0
0
2,546

« Mohammed Ennadji relève le rôle prépondérant du marché de Marrakech : entre 1876 et 1880, pourtant période de dépression, 2000 esclaves y furent vendus annuellement ; ils auraient été de 7000 à 8000 de 1890 à 1894. Un voyageur, Camille Douls, qui se trouvait en avril 1887 à Tinduf (…) indiquait que la grande caravane de Tombouctou « qui amenait 520 esclaves des deux sexes [y] a laissé 490 de ces nègres qui y ont été vendus et dirigés dans toute l’Afrique septentrionale ».

(…) Enfin Douls détaillait le prix de vente de ces esclaves, la plupart de moins de 20 ans. Les « esclaves femelles « , de 9 à 13 ans, étaient les plus cotées, avec une moyenne de prix qui s’établissait entre 350 et 450 francs (contre 250 et 350 francs pour les « esclaves males  » du même âge). De fait, la demande portait sur des fillettes de sept à huit ans. Leur prix à Marrakech dépassait mille francs, soit plus du double des jeunes filles de dix-sept à dix-huit ans, qui constituaient ailleurs la catégorie la plus estimée. Selon l’attaché à la légation d’Italie à Tanger, Galletti-Cambiagi, les Marocains expliquaient cette préférence par le désir de former très jeunes leurs esclaves aux habitudes de la maison. Galletti-Cambiagi suppose en réalité des motifs « beaucoup plus capricieux » de la part des maitres »

Laisser un commentaire