Accueil Monde arabo-musulman L’avertissement d’Elijah Muhammad contre le port des tenues africaines

L’avertissement d’Elijah Muhammad contre le port des tenues africaines

0 Deuxième lecture
Commentaires fermés sur L’avertissement d’Elijah Muhammad contre le port des tenues africaines
1
2,518

Vers la fin des années 60, Elijah Muhammad, leader du groupe Nation of islam (NOI) fit circuler un avertissement qui enjoignait les membres de son organisation à rejeter les tenues africaines et les coupes de cheveux africaines sous peine d’exclusion définitive. Cet avertissement diffusé dans le journal Muhammad Speaks arrivait en pleine période de succès des Black Panthers et de la tendance Black is beautiful. Cette tendance, où le cheveu naturel faisait son retour et où beaucoup d’Africains-Américains affichaient sans complexe des boubous, des coupes afro, des pendentifs africains etc. horrifia tellement Elijah Muhammad qu’il se sentit obligé d’émettre ce qui équivaut encore aujourd’hui à une fatwa pour ses partisans. Ce texte est intéressant car il permet de comprendre que les propos de Louis Farrakhan s’opposant véhémentement aux mariages entre Africains et  Afro-américains  (propos que certains ont tenté de faire passer pour un faux) étaient bel et bien dans la droite ligne de l’idéologie de la Nation of islam des années 70.

Bien évidemment, Farrakhan a évolué sur ce discours. Même si, en allant sur Youtube lire les commentaires de membres de la NOI sur les vidéos évoquant l’interdiction des mariages entre Africains et Africains-américains, on trouve encore des commentaires de jeunes black muslims favorables à cette idée et affirmant qu’ils sont d’accord pour dire que les « Africains ne respectent pas les Afro-américains »

Ce texte vise explicitement les femmes de Nation of islam, notamment les «Muslim Girls In Training» et « General Civilization Class », l’équivalent féminin des Fruit of islam.

Kahm Piankhy

 

Comment s’habiller

LE MESSAGER ELIJAH MUHAMMAD PRÉVIENT LES M.G.T. & LES G.C.C…

Contre le port de vêtement étranger ainsi que le mariage avec des étrangers.

Ré-imprimé de l’édition du 28 juin 1968 du Muhammad Speaks

Ceci est un avertissement aux « M.G.T » et aux « G.C.C »* : Contre le port de vêtements et des coupes de cheveux africains (cela s’applique aussi aux frères de la F.O.I) ;

Contre ceux qui cherchent à se marier avec des personnes étrangères, qu’ils soient musulmans ou non :

Contre l’acceptation du style tribal africain traditionnel ainsi que le port de vêtements aux couleurs vives.

À partir de cette date, toutes ses sœurs (qui portent ce type d’accoutrement) seront renvoyées du noyau de l’islam dont je suis le berger.

Aucun style vestimentaire n’est admis si ce n’est celui des vrais musulmans qui est celui que je vous propose. L’accoutrement tribal et traditionnel africain qui appartient à des croyants qui ne sont pas de l’islam est également interdit.

Si vous n’êtes pas satisfaits du style que je vous donne, dans ce cas, ça ne me plaît pas de vous avoir comme disciples.

Vous ne devez pas épouser des étrangers mais uniquement les membres de votre peuple d’Amérique (vos propres frères et sœurs noirs qui ont été perdus et maintenant trouvés par Dieu Lui-même). Si vous épousez des étrangers, je ne vous reconnais plus comme étant mes disciples.

Rappelez-vous de ce que le mariage interracial a fait au peuple de Moïse ! Tout cela l’a éloigné de son Dieu et Allah leur a interdit le mariage interracial avec des peuples qui n’avaient pas la même foi qu’eux et, plus tard, la peine de mort leur a été appliquée, car l’amour des mécréants étrangers vous enlèvent votre religion que Dieu, en la personne de Master Fard Muhammad (à qui est dû toutes louanges pour toujours) vous a donné pour votre réussite.

Comme le mariage avec des étrangers l’a fait en son temps au peuple de Moïse, il en fera de même chose ici en ce jour si vous épousez des mécréants étrangers et des (africains) traditionalistes. Ils n’étaient pas croyants et les frères et sœurs qui tombent amoureux avec n’importe quel individu de cette nature, ne restera pas ici dans notre cercle.

Il est hors de question que je permettre cela. Dieu ne m’a pas envoyé pour que je donne dans l’intermariage ou que je m’associe avec des histoires d’amourette avec des étrangers …

28 juin 1968

 

 

 

HOW TO DRESS

MESSENGER ELIJAH MUHAMMAD WARNS THE M.G.T. & G.C.C. Against Wearing Foreign Styles and Marrying Foreigners

Reprinted from June 28, 1968 edition of Muhammad Speaks

This is a warning to the M.G.T & G.C.C. against adopting the African dress and hair styles (this applies to the Brothers of the F.O.I. also) and seeking to intermarry with foreign people whether they are Muslims or not;

and against accepting traditional African tribal styles and garments with gay colors.

Such Sisters will be dismissed, from now on, from the circle of Islam, wherein I am the shepherd.

No style of dress is to be warn but the style of real Muslim people and the one that I am offering to you. The head piece of traditional and tribal African people who are other than Believers of Islam is also forbidden for you to accept.

If you are not satisfied with the styles I give you then I am not satisfied with you being my follower.

Do not love to marry foreign people other than your people of America (your own Black brothers and sisters who have been lost and now found by God, Himself). If you do, I will no longer respect you as my follower.

Remember what intermarriage did for the people of Moses in Median and elsewhere wherever they mixed with foreign people? They took them away from their God and they were forbidden by Allah to intermarry with people whose faith was not their own and later, a death penalty was effected on the for such things, because the love of such foreign disbelievers takes away your faith and your religion that God, in the Person of Master Fard Muhammad, to Whom praises are due forever, has given to you for your success.

As intermarrying with foreigners did to the people in the time of Moses, it will do the same here in this day and time, if you marry foreign disbelievers and traditionalists. They were not believers in Islam and brothers and sisters who are going « drunk » in love with just anyone whom they think is of their kind, will not stay in the circle here with me.

I will not permit it. God has not sent me to mix any such thing as intermarrying or associating in such a way as « sweethearting: with foreign people. A closer knowledge of this will be given to anyone of you who would like to come and ask me personally, but you are not to do these things.

God is only after you to make you an example for the world to be guided by. You are being given the tops of the Divine Wisdom and He wants to make you the greatest of all people of the earth.

Study Jesus’ parables of the « Prodigal Son », » The Lost Sheep » and « The Lost Tenth Piece of Silver » and other parables of the Old Testament and you will find many parables there made of you and me here in America, as being found and returned and put on top.

 

Commentaires fermés