Accueil Monde arabo-musulman Comment fonctionnait la hiérarchie des couleurs aux Comores

Comment fonctionnait la hiérarchie des couleurs aux Comores

0 Deuxième lecture
0
0
320

Ou comment l’esclavagisme arabo-musulman a généré les mêmes effets de colorisme constatés dans les sociétés esclavagistes du continent américain. Le métissage, principalement issu du concubinage, donc du viol des esclaves sexuelles, a généré une prolifération de métis qui ont ainsi élargi la palette de couleurs allant du plus sombre au plus clair.

Laisser un commentaire

Voir aussi

Brésil : le gigantesque musée-cimetière d’esclaves de Rio contraint de fermer ses portes

50 000 cadavres d’esclaves. C’est le nombre estimé de dépouilles enterrées sous l’habitati…