Accueil Monde arabo-musulman Imam menteur : et un de plus, un

Imam menteur : et un de plus, un

0 Deuxième lecture
0
0
733

Sur le site islamqa.info, un musulman posa la question de savoir quoi répondre à des chrétiens lorsque des musulmans étaient accusés d’avoir pratiqué l’esclavage. A cela, le pseudo-savant entra dans la construction de toute une structure rhétorique basée sur le mensonge, la malhonnêteté intellectuelle et l’édulcoration de la réalité violente pour permettre au candide de sentir bien dans sa peau et croire que la pratique musulmane de l’esclave était dénuée de racisme, d’inhumanité.

Cette réalité alternative est ensuite reprise par certains Africains musulmans, incapables d’ouvrir des livres d’histoire mais préfèrent aller se donner bonne conscience pour ne jamais remettre en cause leur religion. Ils pullulent sur Facebook.

Parmi un des passages qui m’a interloqué, celui-ci :

Malheureusement pour ce « savant », la bataille contre les Bani al-Moustaliq est retranscrite dans les hadith d’al Bukhâry et le son de cloche n’est absolument pas le même.

Les musulmans ont attaqué par surprise les Bani al-Moustaliq, ont kidnappé leurs enfants et enlevé leurs femmes qui ont été violées, purement et simplement.

Voici une copie des hadith ci-dessous : Source de l’image : « Le Sahî d’al Bukhâry », Tome 3, page 418 (traduit par Harkat Ahmed, publié en 2003 – troisième édition – à Beyrouth et Saida.)

Quant à Juwayriya bint al-Harith, elle fut forcée d’épouser Mahomet pour sauver 100 membres de sa tribu qui étaient menacés d’être exécutés par les musulmans. Une autre contrepartie, était qu’ils devaient se convertir à l’islam pour avoir la vie sauve.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

cinq × 4 =