Accueil Actualités Les Antilles métissées de gré ou de force

Les Antilles métissées de gré ou de force

0 Deuxième lecture
0
0
353

Un membre du collectif Dom explique que parmi tous les Guadeloupéens qui dénonçaient la pwofitasyon se trouvaient des gens qui avaient des Békés dans leur lignée. Comprenez bien, ce qu’il dit : des esclavagistes qui ont violé ou profité sexuellement des esclaves devraient donc inciter tous ces gens à plus de retenue. On se demande comment un cerveau normal peut sortir une énormité pareille.

Laisser un commentaire

Voir aussi

Brésil : le gigantesque musée-cimetière d’esclaves de Rio contraint de fermer ses portes

50 000 cadavres d’esclaves. C’est le nombre estimé de dépouilles enterrées sous l’habitati…