Pour Monique Girardon, maire de la ville de Veauche, le jeune garçon n’a pas été victime de racisme mais plus de harcèlement lié à sa difficulté d’intégration.

 

Laisser un commentaire

Voir aussi

Il a déradicalisé 200 membres du KKK