Accueil Monde arabo-musulman Le prix d’un esclave sous l’Égypte de Muhammad Ali

Le prix d’un esclave sous l’Égypte de Muhammad Ali

0 Deuxième lecture
0
0
278

Le vice-roi dont il est question ici n’est autre que Muhammad Ali Pacha d’Égypte, grand ordonnateur de la campagne de chasse aux nègres menée au Soudan.

Selon le témoignage de Sir Samuel White Baker, les Égyptiens arrêtaient quelques décennies plus tard deux bateaux remplis d’esclaves entassés les uns sur les autres.

Ces bateaux négriers, qui venaient du Soudan, contenaient huit cent cinquante Africains, baignant dans leur urine et leurs excréments, serrés les uns contre les autres comme des anchois. Ils se trouvaient parmi eux des dizaines de morts. Tous les esclaves noirs étaient attachés les uns aux autres par la cheville. Débarqués à Khartoum, ville contrôlée par les Égyptiens, on traina les Soudanais survivants dans les rues de la ville attachés entre eux et attelés à des ânes. Le commanditaire de cette expédition était un Européen mais les autorités égyptiennes, trop contentes de faire main-basse sur un tel bétail humain, décidèrent de le réquisitionner afin d’y prélever toutes les femmes qu’elles distribuèrent à leurs soldats.

Mais la peste en avait décidé autrement puisqu’elle s’était propagée dans les cales des deux bateaux avant de se répandre comme une trainée de poudre dans la ville et de faire des centaines de morts parmi tous ceux qui avaient côtoyé ces esclaves nubiennes.

Kahm Piankhy

Laisser un commentaire

Voir aussi

Il a déradicalisé 200 membres du KKK